You are currently viewing Musika Na Kipaji : la quatrième édition va commencer avec les échanges et les initiations

Musika Na Kipaji : la quatrième édition va commencer avec les échanges et les initiations

Musika Na Kipaji lance sa phase initiatique avant le festival de cette année. Cent jeunes, filles et garçons, à travers des ateliers, vont se familiariser avec le monde de la communication digitale et visuelle, l’entrepreneuriat, le leadership féminin, la slamothérapie et discuter autour des violences basées sur le genre à partir du 17 jusqu’au 26 novembre.

L’une des choses que l’on reproche à l’école c’est d’étouffer les talents, la créativité et les aspirations des apprenants. Les enseignants fournissent aux élèves la même matière de la même manière depuis plusieurs années, en limitant leur champ de réflexion avec ces théories en pléthore qu’on leur apprend à croire que c’est cette théorie qui les attend toujours dans le monde professionnel. C’est pourquoi nous croyons que les élèves s’ennuient et fuient les cours.

Heureusement que nombreux ont compris cela .Voilà pourquoi on embrasse une manière moderne et alternative de découvrir, d’apprendre et développer son potentiel.

Vous le savez, on ne va pas s’y attarder, Musika Na Kipaji est un festival qui a lieu dans la ville de Goma depuis maintenant 3ans et la cette édition, la quatrième, se prépare pour venir ensoleiller la ville. Mais avant, tel que le nom l’indique, avant d’être un fetival, Musika Na Kipaji c’est un terrain de decouverte, d’initiation et de promotion du potentiel de la fille du Nord-Kivu pour son autonomisation.

L’année dernière, comme à l’accoutumé, les échanges entre participants et facilitateurs étaient centrés sur les violences basées sur le genre, la slamothérapie,  le leadership féminin ,l’entrepreneuriat et le make up. Les participants étaient satisfaits. Pour une approche plus artistique et professionnellement concrète, cette année on laisse la place à une initiation à la communication visuelle qui est basée sur la photo, la vidéo et le design; à la communication digitale qui est basée sur les réseaux sociaux et leur gestion . Se feront simultanément l’initiation à slamothérapie, les échanges autour du leadership féminin et les Violences Basées sur le Genre.

« Cette année ça sera plus différent, il y aura des grands programmes tous importants dans Musika Na Kipaji. Et que ceux qui ne croient pas au potentiel féminin puissent venir voir les talents qui vont exploser et l’énergie positive qui sera partagée.» a déclaré fermement Esther Abumba, coordinatrice du festival.


Pour garder l’aspect Musika, les ateliers recevrons une majorité de jeunes filles et une minorité des garçons. Les places étant considérablement limitées, vous êtes conviés à vite prendre votre inscription dès maintenant via les contacts sur l’affiche.
Venez découvrir ou créer, venez apprendre à explorer et promouvoir le potentiel qui dort en vous sans aucun maitre pour vous contraindre de limiter vos capacités.

Bienvenu



Par Sada Balume

Leave a Reply